L'objectif est de fournir aux professionnels toutes les informations concernant
leurs projets d'optimisation de leurs consommations énergétiques.

L'Actualité de notre blog

Tout sur la sensibilisation à l’économie d’énergies

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’économie d’énergie ne pénalise pas le confort des consommateurs. Certes, cette solution est imposée en vue d’assurer la protection de l’environnement, mais elle peut devenir bénéfique au regard des dépenses des entreprises. Diverses campagnes de sensibilisation ont alors été lancées sur la réduction de la consommation d’énergie. Zoom sur les habitudes à modifier pour économiser de l’énergie, et de l'argent !

La réduction de la consommation d’énergie chez les entreprises

Sensibilisation économies énergie 1

Réduire sa consommation d’énergie au bureau représente un enjeu économique non négligeable pour l’entrepreneur. En effet, la sensibilisation à l’économie d’énergie ne concerne pas que les particuliers, compte tenu des dépenses supplémentaires que la surconsommation peut entraîner.

Pourquoi sensibiliser ses collaborateurs ?

Diriger une entreprise implique de nombreuses responsabilités, dont le paiement des factures d’eau et d’électricité. La réduction de la consommation d’énergie impacterait positivement sur la situation économique de la société, d’où l’utilité de la sensibilisation du personnel à l’économie d’énergie. Pourtant, la plupart des entrepreneurs ne disposent pas d’un contrat EDF adéquat et ne semblent pas se préoccuper de la sensibilisation à l’économie d’énergie pour réduire le coût de leurs factures.

La participation de tous les collaborateurs aux efforts déployés par l’entreprise contribue à la réduction de la consommation d’énergie. De ce fait, celle-ci doit mettre en place des actions simples pour procéder à la sensibilisation à l’économie d’énergie. À ce titre, elle peut par exemple coller une affiche dédiée à la sensibilisation à l’économie d’énergie ou encore réaliser une courbe des efforts réalisés à l’aide des actions organisées en entreprise. De son côté, EDF organise diverses campagnes pour l’économie d’énergie à destination des professionnels en vue de favoriser leur adhérence à cette cause.

Comment aider une entreprise à réduire sa consommation d’énergie ?

Les campagnes d’EDF à l’économie d’énergie ne suffisent manifestement pas à encourager les entrepreneurs à maîtriser leur consommation énergétique. Pourtant, les professionnels ont sans aucun doute besoin d’aides pour réaliser un diagnostic de leur performance énergétique. Ce diagnostic concerne principalement les postes de consommation et est effectué en vue de vérifier l’adéquation de la puissance fournie avec les besoins de l’entreprise. Une fois l’évaluation terminée, le chef d’entreprise passe un nouveau contrat avec son fournisseur d’énergie en vue de limiter les puissances énergétiques fournies.

Certaines études démontrent que cette solution permet de réaliser plusieurs centaines d’euros d’économies par an. La souscription à un contrat en matière d’énergie est également conseillée aux professionnels. En outre, divers outils d’information et de sensibilisation à la maîtrise de l’énergie sont déjà proposés par les fournisseurs.

Les étapes à suivre pour réduire la consommation d’énergie des entreprises

Pour faire baisser les coûts de la facture en énergie : Il faut commencer par diminuer la consommation de chauffage. Dans cette même optique, l’isolation est une solution à privilégier, car elle bloque la perte inutile d’énergie. Il est aussi possible que la rénovation complète des bâtiments des professionnels soit nécessaire. Enfin, il convient de sélectionner un système de chauffage peu gourmand à l’aide de la géothermie. Le recours à des ampoules basses consommation doit aussi être envisagé. * En outre, mieux vaut bien sélectionner les machines de travail en misant sur les plus économes en énergie. Les fabricants inscrivent la consommation et la puissance de chaque appareil sur sa fiche technique. Une comparaison entre les anciennes machines s’avère utile pour s’assurer de l’économie d’énergie réalisée avec le nouveau dispositif.

Réduire sa consommation d’énergie en fonction du tarif

Les fournisseurs d’énergie proposent différents compteurs en fonction des activités des professionnels. Ces derniers choisissent parmi les tarifs d’électricité et de gaz correspondant le mieux à leurs besoins en énergie en vue de limiter leurs dépenses.

Les tarifs en vigueur

Ce tableau recense des exemples de tarifs en fonction des offres proposées aux professionnels chez EDF.

Type de contrat Puissance électrique Tarifs (euros/mois HTVA) Avantages
Contrat Garanti (électricité) >36 kVA 46,304 Prix fixe tout au long de l’abonnement
Contrat Matina (électricité) >36 kVA 294 Tarifs attractifs durant les heures creuses du matin Constance des tarifs sur trois ans Contrat personnalisable

Quel compteur pour les professionnels ?

Sensibilisation économies énergie 2

Les fournisseurs d’énergie proposent la mise en service de compteurs d’énergie adaptés à chaque professionnel. Cette mise en service est généralement effectuée par Enedis ou une entreprise locale de distribution. Le choix du compteur dépend entièrement de la taille de l’entreprise en prenant compte des besoins en électricité et en gaz.

Les Certificats d’Économie d’Énergie en récompense

Les Certificats d’Économie d’Énergie constituent un soutien financier pour les entreprises qui ont opéré la transition énergétique en vue de favoriser l’économie d’énergie. L’ensemble des fournisseurs d’énergie a mis en place ce dispositif en vue d’accompagner les entreprises, mais aussi les particuliers, projetant d’exploiter les ressources nécessaires à la maîtrise de l’énergie. La sensibilisation du CEE tient compte de la réduction de la consommation d’énergie et des coûts associés à la transition énergétique.

L’obtention du CEE : comment ça se passe ?

Pour assurer l’efficacité énergétique d’une entreprise, différents travaux sont envisageables. Ils visent à rendre cette dernière éligible à l’obtention d’un CEE. Il peut s’agir de : Travaux thermiques qui concernent essentiellement l’installation d’une chaudière, d’un système de chauffage, d’une climatisation, d’une VMC, d’un système de ventilation, etc. Travaux d’isolation touchant la toiture, les murs et les planchers ainsi que les fenêtres. * Achat d’équipements, tels que les ampoules économes, la motorisation, les électroménagers et les robinets économiques.

Comment calculer la prime du CEE ?

Le calcul de la prime d’un CEE dépend de différents paramètres, notamment : La localisation des travaux ; Le type de bâtiment à rénover ; L’énergie de chauffage après travaux ; Les travaux à réaliser, pouvant toucher l’isolation, le chauffage, la régulation, la menuiserie et les énergies renouvelables ; * L’étendue de la surface à travailler.

Comment en bénéficier ?

Tout d’abord, il convient de s’assurer que l’entreprise est éligible à l’obtention de la prime du CEE. Cette vérification peut être effectuée auprès du fournisseur d’énergie qu’elle a choisi. Une fois élue, celle-ci peut procéder à la sélection des travaux à effectuer et à la signature d’un nouveau contrat avec son fournisseur d’énergie. Chez EDF par exemple, un kit dédié à l’économie d’énergie est proposé pour faciliter la transition énergétique des professionnels. En outre, il est possible d’effectuer une comparaison des certificats d’économie d’énergie pour les professionnels proposés par les fournisseurs. À savoir que les tarifs pour l’obtention d’un certificat d’économie d’énergie dépendent entièrement de la consommation des professionnels.

Le recours à un professionnel RGE est conseillé en vue d’assurer la qualité des travaux. Renseignez-vous sur la répercussion du prix des CEE sur la facture de votre entreprise via cet article.

Cette vidéo explique en détail comment bénéficier de la prime du CEE.